Analyser la manière de courir et la corriger réduit le risque de blessure

Analyser la manière de courir et la corriger réduit sensiblement le risque de blessures

De nombreuses études ont été publiées ces derniers mois au sujet du « running gait analysis », plus couramment connu sous le terme d’analyse de course. Parmi ces études, figure la très sérieuse « Gait retraining lowers injury risk in novice distance runners : a randomized controlled trial », réalisé par Chan et al. (2017). Elle démontre pourquoi analyser sa manière de courir et la corriger réduit le risque de blessures.

Comment s’est déroulée l’étude ?

Au total, 320 coureurs débutants de clubs locaux de course ont participé à l’étude. Tous ont préalablement subi une évaluation de leur biomécanique de course sur un tapis roulant avec leurs chaussures de course habituelles, à une vitesse comprise entre 8 et 12 km/h. Les participants ont ensuite été assignés au hasard, soit dans le groupe de réentrainement à la course (gait retraining) ou alors, dans un groupe contrôle.

Dans le groupe de réentrainement (n = 166), les techniques de courses des participants ont été corrigées pendant deux semaines à l’aide de feedbacks visuels instantanés. Dans le groupe de contrôle (n = 154), les participants ont reçu un exercice de course sur tapis roulant, mais sans feedbacks sur leur performance.

Le temps de formation a été identique entre les deux groupes. La mécanique de course des participants a été réévaluée après la formation et leur profil de blessure post-formation après 12 mois a été suivi à l’aide d’une plate-forme de surveillance en ligne.

Quel sont les résultats de cette étude ?

Il existe une réduction significative des taux de charges verticales lors des deux vitesses d’essai dans le groupe de réentrainement à la course (p <0,001, Cohen’s d> 0,99). Dans le groupe contrôle, les taux de charges étaient similaires voire légèrement augmentés après l’entraînement (p = 0,001 à 0,461, Cohen’s d = 0,03 à -0,14).

Après 12 mois, la survenue d’une lésion musculo-squelettique liée à la course était respectivement de 16% et 38% au sein du groupe de réentrainement et dans le groupe contrôle.

Concrètement, que doit-on retenir ?

Il existe des moyens simples pour réduire efficacement le nombre de blessure chez les coureurs. Une analyse approfondie de votre manière de courir couplée à quelques exercices spécifiques pour corriger celle-ci diminue les charges imposées à votre corps. Cela réduit ainsi de 62% le risque d’apparition de blessure.

Vous êtes un coureur régulier, intéressé par l’analyse de votre manière de courir et souhaité obtenir un programme spécifique pour optimiser la prévention des blessures ? N’hésitez pas à nous contacter.