En quoi consiste la réathlétisation du sportif par des professionnels ?

Pour le sportif, compétiteur ou non, effectuer les tâches de la vie quotidienne est généralement loin d’être suffisant. La réathlétisation consiste à réadapter le corps aux gestes spécifiques de l’exercice physique pratiqué au préalable et à ses exigences pour amener le sportif à un retour à l’entraînement « normal ».

Il s’agit d’un processus visant à se ré-entraîner de manière individuelle soit directement après la rééducation suite à une opération, soit dès suite d’une pathologie (maladie ou traumatisme) ou bien alors après plusieurs mois voire plusieurs années sans pratique active. Et ce, afin de rendre le sportif le plus rapidement possible apte physiquement à un retour à son meilleur niveau, que ce soit pour la compétition ou dans le cadre de sport loisir.

Pratique davantage sportive que médicale, la réathlétisation s’avère une étape indispensable pour celles et ceux qui souhaitent reprendre une activité intense après une blessure plus particulièrement, au risque de rechuter.

Quels sont les sportifs concernés par la réathlétisation ?

  • les personnes souhaitant débuter une activité sportive en bonne condition physique
  • ceux qui ambitionnent de reprendre un sport après une interruption plus ou moins longue
  • les sportifs blessés, soucieux de retrouver leurs gestes et leur performance avant leur retour sur le terrain, dans les bassins ou les salles de sport
La réathlétisation consiste à réadapter le corps à des gestes spécifiques
La réathlétisation est primordiale avant le retour à la compétition

Mobilité, technicité et condition physique

La réathlétisation entraîne en parallèle un travail sur la prévention des blessures et/ou d’éventuelles récidives. Le préparateur physique axera essentiellement le travail pour une reprise en toute sécurité. Après une blessure et/ou une chirurgie, la réathlétisation devient incontournable dans les protocoles de traitement des pathologies sportives. Elle assure la jonction entre le travail des médecins, des kinésithérapeutes et celui du préparateur physique qui travaillent de paire au prompt rétablissement.

Les exercices sont en lien direct avec le traumatisme subi afin de retrouver la mobilité, une technicité et une condition physique optimale. Trois facteurs indispensables en vue de reprendre un entrainement progressif, mesuré et personnalisé pour assurer ainsi le rééquilibrage des chaînes musculaires, l’optimisation des transferts de force ou bien encore, la reprise des appuis.

Combien de temps dure la réathlétisation ?

La durée de chaque phase est personnelle et (rééducation, réathlétisation) dépend en réalité de la gravité de la blessure (simple déchirure, entorses complexes jusqu’à la rupture de ligaments) et sa localisation (genoux, cheville, épaule, poignet…).

La réathlétisation peut donc durer de quelques semaines à plusieurs mois et couvrir l’ensemble de la période du traitement médical pour assurer la remise en forme. Cet encadrement peut être complété par l’intervention d’un nutritionniste pour une prise en charge globale et maîtrisée.